Après l’ascension du Mont Fuji (voir l’article à ce sujet), notre périple Japonnais avec mes amis “Anikis” nous menait à Kamikochi pour y célébrer l’ouverture de la saison d’alpinisme au cours de son traditionnel festival se déroulant fin Avril.

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi

La ville de Kamikochi est rendue célèbre par son pont symbolique « Kappa Bridge » depuis lequel vous pourrez admirer une magnifique vue sur la montagne. Pour l’heure, il ne s’agissait plus de randonner (bien que nous en avions quand même profité), mais plutôt de faire la fête. A titre informatif, il est déconseillé même aux plus téméraires de s’aventurer dans les Alpes Japonaises avant l’ouverture de la saison officielle. En effet la neige et le froid ne facilitent pas les expéditions alpines. Kamikochi est un peu comme le Chamonix du Mont Blanc! La saison d’alpinisme à Kamikochi est donc lancée par ce festival d’ouverture.

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi, la vue depuis le pont Kappa Bridge

Nous sommes arrivés à Kamikochi vers 18h00. Il commençait déjà à faire nuit. Nous n’avions pas réservé d’hôtel. Par conséquent, nous options pour une nuit à la belle étoile. C’était plutôt osé vu les très faibles températures (-5°C) auxquelles nous n’étions pas préparés. J’avais prévu un sac de couchage 15°C confort. Autant dire que c’était très mal embarqué pour ne pas souffrir du froid… Vu qu’on ne savait pas trop si le bivouac sauvage était autorisé, nous nous sommes levés de bon matin et étions les premiers sur place au festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi.

Au fur et à mesure, le peuple japonais arrivait à bon port et nous étions surpris de ne compter aucun étranger parmi le public. Nous étions les seuls touristes. De quoi s’immerger encore plus dans le folklore japonais!

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi

Ce festival nous a dévoilé de nombreuses surprises. Outre la bonne ambiance musicale en place, d’énormes fûts de saké ont été ouverts et de bons plats culinaires traditionnels se préparaient sur différents stand. Nous avons acheté des jetons pour recevoir notre kit « cuisine ».

Bonne surprise, le saké est à volonté ! Je découvrais cette boisson sous un autre œil. Je n’avais encore jamais goûté une chose pareille! Bien loin du gout odieux du saké « chinois » traditionnellement servis en fin de repas dans les restaurants chinois en Belgique. 

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi, on goutte le saké

Bien évidemment, cette opportunité et l’ambiance dans ce village ne nous laissaient pas l’occasion de finir la journée sobre!

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi

Malgré la quantité d’alcool ingurgitée, nous nous sommes pris au jeu du festival d’ouverture : nous avons fini la journée en inaugurant les sentiers alpins des Alpes Japonaises. Nous avons ainsi partagé entre “Anikis” une courte randonnée alpine pour terminer la journée.

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi

Cette célébration nous a convaincu de ramener un souvenir inédit : un petit fût de “saké” à déguster avec nos proches en Belgique.

Festival d’ouverture de la saison d’alpinisme à Kamikochi

Leave a Reply

17 + dix-huit =