Skip to main content

Le volcan Etna peut justifier à lui seul un voyage en Sicile. C’était en tout cas l’une de nos principales motivations à s’envoler vers la perle noire de la Méditerranée. C’est sans regret aujourd’hui car notre randonnée à l’Etna sans guide fut l’un de nos meilleurs souvenirs de Sicile.

randonnée à l’Etna sans guide

Pourquoi partie en randonnée à l’Etna sans guide ?

Tout d’abord, il faut préciser que l’option de randonner sur l’Etna sans guide n’est pas autorisée au-delà de 2750 mètres d’altitude. Nous n’avons pas essayé d’aller jusque-là haut pour vérifier qu’une interdiction était belle et bien présente, même si j’en doute. Sans doute faut-il rappeler que l’Etna reste un volcan actif, et que le danger est réel là-haut. A basse altitude, le risque est plutôt limité voir inexistant. C’est donc serein que nous nous sommes engagés pour une randonnée nous menant sur une altitude variant entre 1900 et 2200 mètres.

mont sartorius etna Sicile

La période de notre visite a aussi motivé notre choix de randonner seuls. En effet, en plein mois de novembre, l’accès au sommet n’était de toute façon plus possible. La neige et l’activité volcanique du moment n’autorisaient pas les guides à mener des groupes visiter les cratères sommitaux. A savoir que c’est l’activité « must » à faire sur l’Etna. Sans doute qu’en l’absence de cette interdiction, nous aurions pris part à l’expérience. Il parait que l’on voit la lave couler à certains endroits. Cela doit être magique !

Même si l’accès aux cratères sommitaux n’était pas possible, des randonnées guidées restaient possibles jusqu’à 2500, voir 2800 mètres d’altitude. Face à cette option, nous avons préféré opter pour une randonnée à l’Etna sans guide. C’est sans regret car il faut dire que l’Etna évoque un sentiment particulier : l’impression de marcher sur une autre planète, voir même sur la lune ou la planète Mars ! Alors il n’y a rien de tel que de partir s’aventurer seul dans cette conquête de l’inconnu pour renforcer cette sensation. La période a aussi joué en notre faveur… car en plein mois de novembre, nous étions vraiment seuls à fouler les quelques sentiers de l’Etna. C’était lunaire !

Quels sont les incontournables à visiter sur l’Etna ?

Dans cette partie, nous décrivons les incontournables que nous avons jugé découvrir des suites de nos recherches en amont. Pour faire bref, cette randonnée à l’Etna sans guide nous a emmené découvrir les cratères Sartorius et le tunnel de lave de Serracozzo. Ce sont les principaux sites d’intérêts.

monter l'Etna ce qu'il faut savoir

On débute par la visite des cratères Sartorius, dont la formation remonte aux éruptions de l’année 1865. Cette découverte peut justifier à elle seule une randonnée sans guide à l’Etna. Le sentier vers ces cratères sont faciles d’accès et montre un bel aperçu du décor qu’offre ce plus haut volcan d’Europe. On dénombre 7 cratères sur les Monts Sartorius. Il ne faut pas hésiter à monter au sommet des buttes pour admirer la splendeur des cratères. Au sommet de l’une d’elle, il y a même une superbe vue sur les coulées de laves alentours.

randonnée à l’Etna sans guide point de vue

Notre randonnée continue et nous rejoignons le deuxième point d’intérêt du jour : la grotte de Serracozzo. Cette grotte se trouve à proximité du refuge de Citelli. L’entrée de la grotte est assez facile à localiser, même s’il nous a fallu du temps pour la trouver. Nous avions même mangé notre lunch à cet endroit sans savoir que nous mangions sur le toit de cette grotte… Une fois à l’intérieur, c’est un tout autre décor que l’on découvre. Cet énorme tunnel de lave nous immerge dans les profondeurs terrestres. Le tunnel est en fait très long. Nous avons parcouru une centaine de mètres à la frontale dans le noir le plus complet. Lorsque vous êtes suffisamment avancés, nous vous suggérons d’éteindre votre lampe quelques instants afin de vous rendre compte de la pénombre des souterrains terrestres. Il n’est pas temps d’arriver à court de batterie…

Randonnée à l’Etna sans guide : notre trace

Pour cette randonnée à l’Etna sans guide, nous avons tracé notre propre itinéraire. Il n’y a pas vraiment de sentier balisé sur les quelques chemins du volcan. Notre point de départ désigné pour cette longue journée de randonnée est Piano Provenzana. Il y a de grands parkings à disposition.

Download file: randonnee-sur-letna-entre-sartorius-et-serracozzo.gpx

De là, on s’est alors élancé vers les Monts Sartorius et la grotte de Serracozzo, en passant par le refuge Citelli. C’est aussi un point de départ possible, qui est d’ailleurs plus proche de ces points d’intérêts. Visant un itinéraire en boucle, nous avons préféré partir de Piano Provenzana.

Du tunnel de lave de Serracozzo, nous avons continué de marcher sur le sentier portant le même nom : le sentier Serracozzo. Il est assez abrupt et permet de passer le cap des 2000 mètres d’altitude en atteignant le bord de falaise de la Valle del Bove. Cette caldeira est unique sur l’Etna. Dans cette partie désertique règne une sorte de chaos. C’est à cet endroit qu’on recense la plus longue éruption de l’Etna (parmi les plus récentes).

Ce même sentier continue jusqu’à Pizzi Deneri à 2800 mètres d’altitude. Trop haut en altitude au vu des conditions météos du mois de novembre, nous nous sommes arrêtés à l’altitude 2150m pour reprendre un autre sentier tracé en direction du Monte Frumento. C’est l’un des plus grands cratères secondaires de l’Etna.

randonnée à l’Etna sans guide 2000 mètre d'altitude

Ce sentier tracé s’arrête hélas bien vite, et nous continuons en hors-piste jusque-là. C’est une belle et longue partie que nous abordons dans cette dynamique. Etant donné l’absence de végétation à cette altitude, il est assez simple de prendre la direction voulue. Il est bien évident plus que conseillé de pouvoir se localiser à tout moment sur une application GPS.

randonner sur une coulée de lave etna Sicile

Nous avons enfin rejoint une coulée de lave qui nous a servi de sentier pour retrouver l’altitude de notre point de départ, nous permettant ainsi de finalement retrouver le sentier emprunté en début de journée. Cette longue randonnée se solde sur une distance totale parcourue de 18 kilomètres et 1000m D+. Au vu de la trace, il me semble tout à fait possible d’abréger la distance, en fonction des points d’intérêts que vous souhaitez voir.

baroudeursliegeois

Deux amoureux, passionnés de blogging, de nature et d'activités insolites et outdoor. Tout comme nous, vis des aventures extraordinaires près de chez toi !

Leave a Reply