Au cœur de la vallée de l’Amblève, nous avons pris part à cette microaventure d’une journée au fil de l’eau : une randonnée combinée à une descente de la rivière en packraft entre le centre historique de Stavelot et la magnifique cascade de Coo. Nous décrivons le concept du packraft dans deux articles dédiés au sujet (“guide pratique du packraft” & “guide achat packraft“). Ce nouveau joujou nous permet de prendre part à de belles aventures outdoor alliant les plaisirs des terres et de l’eau.

Faire du packraft sur l'Amblève

Pour vous immiscer pleinement dans cette aventure, voici le teaser de cette expérience insolite unique :

Partie I : la randonnée via le sentier des points de vue

La cascade de Coo est un point de départ parfait pour s’engager dans une randonnée qui vous fera vibrer. Nous conseillons en particulier celle décrite dans l’article « Balade des points de vue au départ de la cascade de Coo ». Cette randonnée des points de vue située en plein cœur de la vallée de l’Amblève offre un décor merveilleux pour démarrer votre aventure d’une journée.

La première partie qu’on te propose est une randonnée longue d’à peine 7 kilomètres. La seule réelle difficulté est au départ de la randonnée vu le dénivelé positif à parcourir sur le premier kilomètre (200 mètres de D+). La suite du tracé est relativement paisible et plus simple à aborder.

Download file: partie1-rando-packraft-de-coo-a-stavelot.gpx

La randonnée débute à la cascade de Coo. Le sentier s’élève rapidement et vous emmène sur l’aire de décollage des parapentes par le sentier des points de vue. Sur le chemin, profitez d’une halte à la Tour de Guet. La vue sur le bassin inférieur de la centrale hydroélectrique de Coo est surprenante.

Vue surprenante sur la vallée de l'Amblève au cours de la balade des points de vue

Du haut du sentier des points de vue, rejoignez ensuite la charmante ville de Stavelot en traversant le parc naturel des sources. Avant de rejoindre le centre historique, cette randonnée vous mène dans un petit coin insolite : le tunnel du ruisseau Hottonruy (sombre et non éclairé, attention aux glissades). Ne manquez pas de visionner notre teaser pour découvrir ce passage en vidéo. En amont de ce tunnel, vous pouvez aussi profiter d’une halte à la célèbre Pierre du Diable.

Nous avons été charmés par le cadre pittoresque de la ville de Stavelot. Nous avons profité de la belle vue sur l’abbaye de Stavelot en s’octroyant une pause déjeuner sur les escaliers du site. La seconde partie de journée consiste à reprendre sa route pour rejoindre le point de départ d’une belle descente en packraft le long de l’Amblève.

Vue sur la ville de Stavelot
Cadre pittoresque et vue sur l'abbaye de Stavelot

Partie II : la descente en packraft au cœur de la vallée de l’Amblève entre Stavelot et la cascade de Coo

L’embarquement se fait à l’aire du pont de Stavelot, derrière le half-track de la Seconde Guerre Mondiale.

Un parking est situé juste à côté de l’aire de mise à l’eau.

Download file: partie2-rando-packraft-de-stavelot-a-coo.gpx

La rivière sillonne durant 7 kilomètres une vallée boisée et sauvage jusqu’à la ville de Trois-Ponts. De là, la rivière sort un peu de son merveilleux cadre et longe une route visible au loin pour rejoindre Coo (1 km plus loin).

Attention à l’arrivée à Coo ! Le débarquement est obligatoire (que vous décidiez ou non d’allonger votre parcours et de continuer votre descente jusqu’au Pont de Cheneux). Il y a danger mortel si l’on ne s’arrête pas. En effet, l’impressionnante cascade de Coo le laisse pressentir. Pour vous aider à voir clair, vous aurez une large plaine sur votre droite pour débarquer. En pratique, une longue corde traverse le cours d’eau et rejoint les deux berges. Dès que vous passez sous celle-ci, virez sur la droite pour appréhender facilement votre débarquement.

Attention à l'arrivée à Coo. Mise en garde danger de la cascade.

Conclusion : notre retour d’expérience

La rando-packraft dans la vallée de l’Amblève entre Stavelot et Coo est une aventure à la journée parfaitement adaptée aux débutants. Les distances de chacune des parties de cette activité sont relativement courtes. Ce qui permet de réaliser cette rando-packraft sans devoir se presser, même lors des courtes journées d’hiver. C’est d’ailleurs sur ce tronçon de l’Amblève que nous réalisons notre première descente en Belgique avec nos packrafts.

La classe de difficulté de cette rivière est de type I (bien que classe II sur certains tronçons en cas de niveau haut des eaux). Il ne faut donc pas craindre de se lancer sur cette aventure. Elle devrait être de ton ressort.

Nous te recommandons de privilégier cette expérience hors période estivale. Le niveau des eaux de l’Amblève est souvent bas. Le site référençant le niveau des rivières wallonnes (kayak.environnement.wallonie.be) indiquait un niveau favorable lors de notre venue courant du mois de Novembre. Pourtant, nous avons souvent dû “frotter le caillou” du fond de notre packraft. Ce qui forcément n’est pas le plus agréable.

Outre ce bémol, si le niveau des eaux est de la partie, aucun doute que cette expérience vous émerveillera autant que nous.

La rivière sauvage de l'Amblève. Parfaitement adapté à la pratique du packraft

Leave a Reply

3 × trois =